Les news

16/06/2020 
Infos   >   Décès de Patrick Poivey, voix de Bruce Willis4 commentaires

Décès de Patrick Poivey, voix de Bruce Willis


Le comédien Patrick Poivey, voix française de Bruce Willis, Tom Cruise, Kyle MacLachlan, Mickey Rourke, Peter Stormare, Don Johnson & la radio "Rire et Chansons" vient de s'éteindre à l'âge de 72 ans.


Né le 18 Février 1948 à Paris, Patrick Poivey débute sa carrière au Cours Simon avant de s'inscrire au concours du conservatoire. Après plusieurs pièces de théâtre, Patrick Poivey fait ses premiers pas dans le doublage au début des années 70 grâce à Paul Meurisse, et devient l'une des voix incontournable du doublage dans les années 80.




La rencontre avec Bruce Willis arrive en 1985 avec la série "Clair de Lune", il doublera par la suite l'acteur dans 77 films, 5 séries, 3 téléfilms et 1 court métrage, en passant par la saga "Die Hard", "Pulp Fiction", "Sixième Sens", "Incassable", "Sin City", "Glass",...



Le comédien prêtera pas la suite également sa voix à :


Patrick Poivey recevant le prix de la meilleure interprétation masculine 2014 (décerné par le jury adulte) du Festival voix d'étoiles de Port Leucate pour son rôle de Jack le Lapin dans "Le Manoir Magique”.

Vos commentaires
VOS COMMENTAIRES
4 avis
Un immense comédien, très talentueux. Mais pour l’avoir rencontré 2 fois en convention, je trouve que c’était un faux modeste très donneur de leçon. « Un comedien ça doit crever la dalle et manger ses sandwich dans le caniveau», d’après ce que j’ai entendu avec ce qu’il prenait en pub et sur Bruce Willis il ne devait pas être contraint de manger des sandwichs souvent, et pour l’avoir vu faire tomber la buvette quand il était dans le caniveau, ce n’était sans doute pas pour savourer son sandwich. Je trouvais ça un peu faux-cul de dire aux jeunes qu’ils doivent « crever la dalle » quand lui s’est plus que gavé depuis les années 70.

Mais encore une fois, je pense que c’est une immense perte pour le doublage, car c’était un grand interprète. Après on n’est pas obligé d’apprécier l’humain pour avoir l’honnêteté de reconnaître quand le travail est très bien fait.
Quel dommage! Je venais de commencer à le connaître
Ça m'a fait triste et aussi bizarre d'apprendre la nouvelle. Avec le regretté Patrick Floersheim, il faisait partie de ses doubleurs à la voix reconnaissable.

A moins qu'il reprenne Bernard Métraux qui avait doublé sur deux films (Le 5e élément, La vie à deux), mais à moins qu'il prenne un autre doubleur pour Bruce Willis
Un grand monsieur est parti...
Bonne route et "Yippee-ki-yay, pauvre con !"

Mais qui va doublé Bruce Willis dans ses futur films maintenant ?

Merci